LE FONCTIONNEMENT

Notre projet s’attache autant aux buts qu’aux moyens d’y parvenir.

Nous souhaitons favoriser les circuits courts de distribution, l’agriculture respectueuse de l’environnement, de la biodiversité et de l’homme ; permettre à tous l’accès à des produits de qualité ainsi qu’à une alimentation saine.

Mais notre projet est aussi coopératif, participatif et solidaire.

Tout d’abord, l’association est ouverte : aucune forme de cooptation n’existe, pour adhérer il suffit d’être d’accord avec le projet et de payer une modeste cotisation. Elle est ouverte également aux associations.

Nous souhaitons favoriser l’implication de chaque membre dans l’élaboration de toutes les décisions et non uniquement  dans la participation aux tâches. Pour cela nos statuts prévoient les outils classiques du fonctionnement démocratique d’une association, mais pas seulement.

Nous avons évidemment prévu la tenue d’une assemblée générale annuelle, tout membre peut demander à ce qu’un point soit inscrit à l’ordre du jour. Mais de plus, autant que nécessaire et si un tiers des adhérents le souhaite, une assemblée générale supplémentaire est réunie, sans limitation du nombre de réunions dans l’année, et sur l’ordre du jour demandé.

Pour éviter les prises de décisions surprenantes dans une assemblée quasi vide, nous avons prévu un quorum de 5%.

Mais la démocratie représentative a ses limites. Nous avons donc voulu un bureau très large de 14 membres. Il sera composé par moitié par des membres élus et par moitié par des membres tirés au sort.

Les mandats seront de courte durée (un an) et renouvelables qu’une seule fois.

Lien vers les statuts : Version PDF

 

... ET ENSUITE ?

Nous voulons inscrire notre projet de supermarché solidaire dans le mouvement coopératif.

La coopérative est une société, elle a une activité économique,  mais elle est régie par des règles particulières.

Les principes coopératifs sont les suivants :

  • Les usagers sont les associés.
  • Chaque coopérateur ne dispose que d’une voix, tous sont à égalité.
  • L’objet de la coopérative est la satisfaction de ses membres, l’exercice en commun d’une activité et non l’augmentation du capital des associés.